Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 14:43


J'ai eu l'immense privilège d'être programmée avec elle lors d'une tournée au Canada en 2004. Nous avons dansé à Vancouver, Calgary, Edmonton, Kelowna,etc. Une série des stages ont également été programmés lors de cette même tournée.  
J'ai des photos avec Concha que je publierai ultérieurement et qui illustrent une complicité de longue date. Nous faisons partie d'une même programmation dans des festivals flamencos à travers le monde, c'est ainsi que l'on s'est retrouvé au Canada, en Allemagne, à Mont de Marsan, mais aussi à Séville à la "Carboneria" et en stage à Düsseldorf à tanzhaus ( la maison de la danse).
Des souvenirs inoubliables et toujours autant de bonheur lorsqu'on se revoit.
Elle est importante dans mon parcours et dit d'ailleurs de moi avec beaucoup de fierté "
 a esta niña le enseñé yo a bailar !"
(cette petite, c'est moi qui lui ai appris à danser !)




Issue d'une famille gitane d'ouvriers agricoles de Lebrija, Concha Vargas s'est formée à la danse auprès de ses aînés, portée par le désir d'être une artiste flamenca à une époque où la danse féminine professionnelle restait mal vue. Après avoir passé dans les années 70 par les tablaos en vogue à l'époque, Los Gallos, El Café de Chinitas, elle participe à de nombreuses tournées à l'étranger et à des pièces de théâtre flamenco comme "Camelamos naquear" (Nous voulons parler) de Mario Maya, "Diálogos con Dios" avec Curro Fernández, ou "Persecución" avec El Lebrijano. En 1988 elle obtient un éclatant succès lorsqu'elle se présente seule à la Vè Biennale d'Art Flamenco de Séville. Puis elle intègre avec la danseuse Carmen Ledesma, la troupe de Pedro Bacán, El Clan de los Pinini dans une démarche de valorisation de la culture musicale des familles gitanes. Connue en France comme l'un des piliers du Festival de Mont de Marsan elle continue, depuis la mort de Pedro Bacán en 1997, à se produire avec sa propre Compagnie et à dispenser ses cours à La Carboneria de Séville. Concha Vargas est une des danseuses les plus complètes du moment, elle réunit le rythme, la force expressive et le talent. Loin de toute recherche esthétisante, de toutes les prouesses techniques, elle danse le flamenco comme un tout, un patrimoine qu'elle fait vivre et renouvelle chaque fois. Danse chaleureuse, expression individuelle certes, de son tempérament ardent, de sa connaissance intime de la musique flamenca, mais qui s'inscrit fondamentalement dans la communauté humaine. Danse gitane ancrée dans la terre, danse qui jaillit des chants comme une évidence, qui se déploie avec allure et fulgurance dans une maîtrise totale du temps et de l'espace. Danse qui épuise un corps dans un trop plein de tensions contenues.

 

 




Partager cet article

Repost 0
Published by Virginia Pozo - dans Les grands danseurs
commenter cet article

commentaires

Virginia Pozo

  • : Le blog de Virginia pozo
  • Le blog de Virginia pozo
  • : Bercée depuis ma plus tendre enfance par le Flamenco, je l'enseigne depuis plus de vingt ans. Le flamenco est un héritage profondément ancré en moi, ma culture. Mon souhait à travers ce blog est de le promouvoir comme je le vis et le transmets lors de mes spectacles ou auprès de mes élèves, sans le dénaturer, lui garder son essence originelle.
  • Contact

Mes racines

Pour lancer la video cliquez ici