Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 09:51

images-copie-3Née en 1984 à Grenade, Fuensanta la Moneta est l’exemple d’une artiste à  jeune vocation. Son élan pour le flamenco apparaît dès la tendre enfance. Ses capacités innées pour la danse sont telles qu’étant encore qu’une enfant, les tablaos de Granada se la disputaient. A ce moment là elle est sollicitée pour travailler dans des spectacles organisés par les chaînes de télévision et la radio, obtenant quelques prix importants. La Moneta concilie ses études et le travail dans les zambras et tablaos pour se payer une formation de danseuse. Elle prend des cours avec les meilleurs maîtres : Manolete, Javier Latorre, Mario Maya, Juan Andrès Maya, Juana Amaya, mathilde Coral, Israel Galvan…

La Moneta décharge une telle émotion dans sa danse, que lorsqu’elle danse pour la première fois à Madrid, dans la salle Suristan, les connaisseurs et critiques en concluent qu’elle avait toutes les compétences pour devenir dans un futur proche un exemple de la danse flamenca.

Grâce à cette prestation, le magazine Alma 100 fait une interview et la mirent en première page, la mentionnant comme la danseuse la plus douée des années 80.

Outre son jeune âge, Fuensanta la Moneta a dansé dans les plus prestigieux tablaos et dans de nombreux festivals flamencos d’Europe.

Fuensanta est dotée, en plus de ses indéniables qualités artistiques, d’une expression profondément dramatique, une énorme maîtrise du « compas », une grande connaissance du chant et un talent inné qui lui permettent d’exécuter sa danse – même la plus complexe  - avec l’aisance  naturelle d’un art ancestral, sa danse paraît aussi ancienne que le flamenco qui coule dans ses veines. La Moneta obtient le premier prix « el desplante » au concours de danse du festival du chant des mines de la Union en 2003. Cela lui ouvre les portes d’importantes programmations telles qu’El Monte, la Bienal de Séville, le festival de Jerez et des pays comme le Japon, la France, l’Allemagne, USA, Mexique, Suisse…

Partager cet article

Repost 0
Published by Virginia Pozo - dans Les grands danseurs
commenter cet article

commentaires

Virginia Pozo

  • : Le blog de Virginia pozo
  • Le blog de Virginia pozo
  • : Bercée depuis ma plus tendre enfance par le Flamenco, je l'enseigne depuis plus de vingt ans. Le flamenco est un héritage profondément ancré en moi, ma culture. Mon souhait à travers ce blog est de le promouvoir comme je le vis et le transmets lors de mes spectacles ou auprès de mes élèves, sans le dénaturer, lui garder son essence originelle.
  • Contact

Mes racines

Pour lancer la video cliquez ici